Mise à jour: 12/12/2010
Les Championnats du Monde constituent la plus grande compétition de volley-ball du monde, avec 24 équipes masculines, et 24 équipes féminines. C'est LE rendez-vous du volley-ball, tous les 4 ans, en alternance avec les Jeux Olympiques.
Chez les dames, c'est l'URSS/Russie qui affiche le meilleur palmarès: 7 médailles d'or, 2 d'argent et 4 de bronze. Viennent ensuite le Japon, Cuba et la Chine.
Au siècle dernier, l'attribution a souvent été liée au niveau de jeu du pays qui pose candidature, même si certaines éditions traduisent des volontés politiques et des lobbys. Depuis les années 1990, le critère populaire, traduit par la fréquentation des enceintes sportives et la couverture de diffusion dans les médias, est le critère dominant. Ainsi, le Japon a obtenu un très grand nombre d'organisations, qui sont toutes couronnées de succès.

Il y a finalement que peu de pays qui n'ont pas de culture de volley-ball qui ont été choisis, et les critères politiques, religieux ou éthniques ne sont pas pris en compte. Le Mondial de volley-ball suscite un certain engouement dans le pays organisateur, mais sa couverture médias est loin de celle du football, malgré les efforts soutenus de la FIVB pour rendre le sport plus télévisuels: durée des matchs, intensité du suspense et du spectacle, tenues sportives, simplification des règles.

Actuellement, le Brésil et la Russie sont les deux pays qui ont le meilleur succès lors du mondial, il y a d'ailleurs la moitié des nations qui sont représentées chez les hommes comme chez les femmes. Majoritairement européennes lors des premières éditions, les équipes représentent les cinq continents via un système de qualification parmi les plus compliqués du monde en sports collectifs.

Les premiers championnats du Monde se sont déroulés en 1949, dans la foulée de la création de la FIVB et dans le dynamisme de la reconstruction d'après-guerre. Cette première édition ne comporte d'ailleurs que des équipes européennes masculines: il faudra attendre 1952 pour voir une compétition réunissant des hommes et des femmes du monde entier.

Cette compétition de référence sert aussi de support pour les changements de règles, ainsi que pour le congrès de la FIVB, durant lequel sont prises les décisions importantes concernant la gouvernance du volleyball mondial. Ainsi, si les Olympiades rythment les cycles des équipes nationales, les 4 années qui séparent chaque championnat du Monde servent de mesure et de cycles de développement pour la discipline.

Il ne faut pas confondre le Championnat du Monde avec la World League ou le World Grand Prix, sorte de championnat mondial annuel mais qui ne décerne aucun titre mondial, ou avec la World cup qui a lieu tous les 4 ans au japon, les années précédant les Jeux Olympiques.

Chez les hommes, c'est aussi l'URSS/Russie qui mène avec 6 médailles d'or, 3 d'argent et de bronze. Viennent ensuite l'Italie et le Brésil à égalité, puis la tchécoslovaquie.
Tournoi Messieurs

1- Bresil
2- Cuba
3- Serbie
4- Italie
5- Russie
6- USA
7- Bulgarie
8- Allemagne
9- Argentine
10- Rep. Tcheque
11- France
12- Espagne
13- Cameroun
13- Egypte
13- Japon
13- Mexique
13- Pologne
13- Porto Rico
19- Australie
19- Canada
19- Chine
19- Iran
19- Tunisie
19- Venezuela
Tournoi Dames

1- Russie
2- Bresil
3- Japon
4- USA
5- Italie
6- Turquie
7- Allemagne
8- Serbie
9- Pologne
10- Chine
11- Hollande
12- Cuba
13- Coree
13- Thailande
15- Rep. Tcheque
15- Perou
17- Costa Rica
17- Croatie
17- Rep. Dominicaine
17- Porto Rico
21- Algerie
21- Canada
21- Kazakhstan
21- Kenya
On retrouve les mêmes grands gagnants que lors de l'édition 2006: la Russie a survolé le tournoi féminin et conserve son titre de la même manière qu'en 2006: en battant une équipe Brésilienne séduisante mais qui a encore manqué le coche en finale ! Mais la Russie a surtout montré un jeu de plus en plus moderne, ce qui -allié aux gabarits et à l'expérience des joueuses- marque ici une sorte de tournant technique.

Le Brésil a été plus menacé que lors des éditions précédentes ! Le très haut-niveau se ressert, et de plus en plus d'équipes sont en capacité de remporter un titre majeur. Mais Giba, Murillo and co ont l'expérience des grands rendez-vous, et remportent un troisième titre consécutif.

On retiendra de ce mondial 2010 la remontée très impressionnante des Cubains, à l'inverse de leurs homologues féminines qui peinent à trouver leur jeu. L'Italie masculine, un peu avantagée par la formule de jeu, se hisse en demi-finales, tandis que les Italiennes les manquent de peu. Côté révélation, c'est la république Tchèque qui remporte la palme, avec de beaux parcours. On retiendra aussi la première victoire du Cameroun lors d'un match de mondial, et la très mauvaise performance Polonaise.

Le Mondial 2010 restera surement l'un des plus cauchemardesques pour l'équipe de France masculine. Les bleus entrainés par Philippe Blain avaient la capacité pour entrer dans le top 8: une sensation confirmée par le premier tour, face à des équipes qui finiront 7ème et 11ème. Mais des problèmes internes vont miner le groupe jusqu'à son implosion, via l'affaire Ngapeth. Au final, une très décevante 11ème place.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- BRESIL
2- POLOGNE
3- BULGARIE

4- SERBIE MONT.
5- ITALIE
6- FRANCE
7- RUSSIE
8- JAPON
9- ALLEMAGNE
10- U.S.A.
11- CANADA
12- PORTO RICO
13- ARGENTINE
13- REP TCHEQUE
15- CUBA
15- TUNISIE
17- CHINE
17- GRECE
17- COREE
17- VENEZUELA
21- AUSTRALIE
21- EGYPTE
21- IRAN
21- KAZAKHSTAN
Tournoi Dames

1- RUSSIE
2- BRESIL
3- SERBIE MONT.
4- ITALIE
5- CHINE
6- JAPON
7- CUBA
8- HOLLANDE
9- U.S.A.
10- TURQUIE
11- ALLEMAGNE
12- CHINE TAIPEI
13- COREE
13- AZERBAIJAN
15- POLOGNE
15- PORTO RICO
17- COSTA RICA
17- REP DOMI.
17- KAZAKHSTAN
17- PEROU
21- CAMEROUN
21- EGYPTE
21- KENYA
21- MEXIQUE
Le Brésil archi-favori de l'édition masculine 2006 l'emporte, sans grand suspense. En revanche, c'est une belle surprise de voir la Pologne et la Bulgarie monter sur le podium. Ce ne sera pas un très bon cru pour les USA Cuba et la Russie.

Côté féminin, la Russie vole la vedette aux Brésiliennes pourtant favories ! médaille de bronze surprise pour les Serbes, qui réussissent l'incroyable ascension de la division B européenne en 2002 à un podium mondial 4 ans plus tard. Décevant pour la Pologne et les USA.

Les bleus réalisent un beau parcours, avec une sixième place finale. Un bon résultat, même si à cette époque la dynamique tricolore permettait d'envisager une demi-finale.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- Bresil
2- Russie
3- France
4- Yougoslavie
5- Italie
6- Argentine
7- Grece
8- Portugal
9- Japon
9- Hollande
9- Pologne
9- U.S.A.
13- Bulgarie
13- Chine
13- Rep. Tcheque
13- Espagne
17- Canada
17- Venezuela
19- Australie
19- Croatie
19- Cuba
19- Egypte
19- Tunisie
19- Kazakhstan
Tournoi Dames

1- ITALIE
2- U.S.A.
3- RUSSIE
4- CHINE
5- CUBA
6- COREE
7- BRESIL
8- BULGARIE
9- HOLLANDE
10- ALLEMAGNE
10- GRECE
10- PORTO RICO
13- REP. DOMI.
13- JAPON
13- POLOGNE
13- ROUMANIE
17- ARGENTINE
17- CANADA
17- REP. TCHEQUE
17- THAILANDE
21- AUSTRALIE
21- EGYPTE
21- KENYA
21- MEXIQUE
Le Brésil confirme sa montée en puissance, en remportant le mondial devant une équipe de Russie aux gabarits impressionnants. L'Italie amorce une phase difficile, après trois titres consécutifs, tandis que Cuba est au fond du trou. Ce mondial sera aussi marqué par une crise économique sans précédent en Argentine, qui incitera Loic De Kergret à entamer des actions de soutien durant la compétition. L'Argentine entrera aussi en conflit avec la FIVB pour des désaccords économiques après le Mondial, ce qui lui vaudra une exclusion décidée par le Président Acosta.

Côté féminin, l'Italie est le vainqueur surprise, face à une tout aussi suprenante équipe Américaine, dans une très belle finale à Berlin. Ce mondial 2002 marquera d'ailleurs le début des années dorées du volley féminin Italien, désormais de meilleure facture que les homologues masculins. Déception pour l'Allemagne qui organisait, et avait les moyens de réaliser une meilleure place devant son public.

Il s'agit du meilleur résultat francais de tous les temps: après un solide parcours, les bleus se hissent en demi-finale face à la Russie qui l'emporte de justesse, puis trouve les ressources pour monter sur le podium lors du dernier match. Un résultat historique pour la France de Philippe Blain.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- ITALIE
2- YOUGOSLAVIE
3- CUBA
4- BRESIL
5- RUSSIE
6- HOLLANDE
7- BULGARIE
8- ESPAGNE
9- UKRAINE
10- USA
11- ARGENTINE
12- CANADA
13- JAPON
13- COREE DU SUD
13- CHINE
13- POLOGNE
13- GRECE
13- AUSTRALIE
19- ALGERIE
19- IRAN
19- REP TCHEQUE
19- EGYPTE
19- THAILANDE
19- TURQUIE
Tournoi Dames

1- CUBA
2- CHINE
3- RUSSIE
4- BRESIL
5- ITALIE
6- CROATIE
7- HOLLANDE
8- JAPON
9- COREE DU SUD
9- PEROU
11- BULGARIE
11- REP DOM.
13- KENYA
13- ETATS UNIS
13- ALLEMAGNE
13- THAILANDE
L'Italie persiste et signe, en remportant un troisième titre consécutif. Rois du Monde, avec des clubs qui trustent les podiums de Coupe d'Europe, et un logiciel qui veut conquérir la planète sans partage, l'Italie est à ce moment LA nation du volley-ball. La Yougoslavie monte en puissance, avec la grande époque des frères Grbic, tandis que la Russie se remet doucement de l'éclatement de l'URSS. 

Côté féminin, personne ne voit comment battre Cuba: plus hautes, plus physiques, et extrêmement expérimentées, elles semblent absolument imprenables, en dépit de systèmes de jeu controversés, tout comme ceux de la Russie d'ailleurs. On remarquera que l'Italie commence à se positionner.

L'équipe de France masculine n'est pas qualifiée pour cette édition, éliminée en qualifications par la Belgique.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- ITALIE
2- HOLLANDE
3- USA
4- CUBA
5- BRESIL
6- GRECE
7- RUSSIE
8- COREE DU SUD
9- BULGARIE
9- CANADA
9- ALLEMAGNE
9- JAPON
13- ALGERIE
13- ARGENTINE
13- CHINE
13- SUEDE
Tournoi Dames

1- CUBA
2- BRESIL
3- RUSSIE
4- COREE DU SUD
5- ALLEMAGNE
6- USA
7- JAPON
8- CHINE
9- AZERBAIDJAN
9- HOLLANDE
9- REP TCHEQUE
9- UKRAINE
13- ITALIE
13- KENYA
13- PEROU
13- ROUMANIE
L'Italie confirme, suivie par la Hollande de la grande époque, avec Zwerver, Blange, Schuil etc... La Grèce à domicile réalise une belle performance en terminant à la 6ème place.

Côté féminin, Cuba confirme aussi, tandis que la Corée maintient son rang parmi les équipes asiatiques. Les USA sont en difficulté à cette époque.

L'équipe de France n'est pas qualifiée pour cette édition.
Tournoi Messieurs

1- ITALIE
2- CUBA
3- URSS
4- BRESIL
5- BULGARIE
6- ARGENTINE
7- HOLLANDE
8- FRANCE
9- TCHECOSLOVAQUIE
10- SUEDE
11- JAPON
12- CANADA
13- USA
14- COREE DU SUD
15- CAMEROUN
16- VENEZUELA
Tournoi Dames

1- URSS
2- CHINE
3- USA
4- CUBA
5- COREE DU SUD
6- PEROU
7- BRESIL
8- JAPON
9- HOLLANDE
10- ITALIE
11- TAIPEI
12- RDA
13- RFA
14- CANADA
15- ARGENTINE
16- EGYPTE
L'Italie de Velasco, Bernardi, Zorzi et tous les autres marque le début d'une nouvelle ère, renversant les grandes puissances mondiales.

Côté féminin, les Soviets reviennent au premier plan, 20 ans après la dernière médaille d'or dans cette compétiton.

Une honorable 8ème place pour l'équipe de France masculine, qui profite de la maturité de la "génération Fabiani", après la déconvenue de Séoul.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- USA
2- URSS
3- BULGARIE
4- BRESIL
5- CUBA
6- FRANCE
7- ARGENTINE
8- TCHECOSLOVAQUIE
9- POLOGNE
10- JAPON
11- ITALIE
12- CHINE
13- GRECE
14- EGYPTE
15- TAIPEH
16- VENEZUELA
Tournoi Dames

1- CHINE
2- CUBA
3- PEROU
4- RDA
5- BRESIL
6- URSS
7- JAPON
8- COREE DU SUD
9- ITALIE
10- USA
11- TCHECOSLOVAQUIE
12- ITALIE
13- RFA
14- COREE DU NORD
15- CANADA
16- TUNISIE
C'est l'époque où les USA étaient l'équipe en forme, avec Timmons, Kiraly, Sato et tous les autres: Doug Beal révolutionne le style de jeu, avec un volley-ball fait de rationnalité, de rendement et de cohérence.

Côté féminin, la Chine fait la différence avec sa stabilité technique, face aux puissantes cubaines et péruviennes.

Grosse déception pour l'équipe de France au sommet de son art, qui dispute le championnat du Monde à domicile. Blain, Tillie, Fabiani, Bouvier, Mazzon, Faure et les autres pouvaient viser un podium, et espérer changer la place du volley en France. Une sixième place honorable dans l'histoire, mais décevante dans le contexte. 

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- URSS
2- BRESIL
3- ARGENTINE
4- JAPON
5- BULGARIE
6- POLOGNE
7- CHINE
8- COREE DU SUD
9- TCHECOSLOVAQUIE
10- CUBA
11- CANADA
12- RDA
13- USA
14- ITALIE
15- ROUMANIE
16- FRANCE
17- FINLANDE
18- MEXIQUE
19- VENEZUELA
20-IRAK
21-TUNISIE
22-AUSTRALIE
23-CHILI
24-LIBYE
Tournoi Dames

1- CHINE
2- PEROU
3- USA
4- JAPON
5- CUBA
6- URSS
7- COREE DU SUD
8- BRESIL
9- BULGARIE
10- HONGRIE
11- CANADA
12- AUSTRALIE
13- MEXIQUE
14- RFA
15- ITALIE
16- HOLLANDE
Ce sera le dernier titre d'une équipe d'europe de l'est avant longtemps chez les hommes. Très belle troisième place pour l'Argentine, qui passe elle aussi devant les autres nations européennes. C'est le déclin de la suprématie des équipes d'Europe de l'Est, seules les soviets parviennent à maintenir leur rang.
L'équipe de France masculine se classe 16eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- URSS
2- ITALIE
3- CUBA
4- COREE DU SUD
5- TCHECOSLOVAQUIE
6- BRESIL
7- CHINE
8- POLOGNE
9- RDA
10- BULGARIE
11- JAPON
12- MEXIQUE
13- ROUMANIE
14- HONGRIE
15- FRANCE
16- HOLLANDE
17- FINLANDE
18- BELGIQUE
19- USA
20- CANADA
Tournoi Dames

1- CUBA
2- JAPON
3- URSS
4- COREE DU SUD
5- USA
6- CHINE
7- BRESIL
8- RDA
9- BULGARIE
10- PEROU
11- POLOGNE
12- TCHECOSLOVAQUIE
13- HONGRIE
14- CANADA
15- MEXIQUE
16- YOUGOSLAVIE
Cuba place pour la première fois deux équipes sur le podium ! L'Italie est le premier pays d'Europe de l'Ouest à monter sur un podium. Pour les Tchècoslovaques, rien ne va plus. La Chine classe ses deux équipes dans le top 8, c'est le début d'une nouvelle puissance mondiale dans le volley-ball.
L'équipe de France masculine se classe 15eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- POLOGNE
2- URSS
3- JAPON
4- RDA
5- TCHECOSLOVAQUIE
6- ROUMANIE
7- BULGARIE
8- CHINE
9- BRESIL
10- MEXIQUE
11- BELGIQUE
12- HOLLANDE
13- COREE DU SUD
14- USA
15- CHINE
16- FRANCE
17- EGYPTE
18- TUNISIE
19- ITALIE
20- CANADA
Tournoi Dames

1- JAPON
2- URSS
3- COREE DU SUD
4- RDA
5- ROUMANIE
6- HONGRIE
7- CUBA
8- PEROU
9- POLOGNE
10- MEXIQUE
11- CANADA
12- USA
13- BULGARIE
14- CHINE
15- BRESIL
16- HOLLANDE
17- TCHECOSLOVAQUIE
18- PHILIPPINES
19- RFA
Le Mondial est désormais ouvert à de nombreuses nations, tous les continents et les régions du monde sont représentées ou presque. Le mondial est organisé pour la troisième fois à l'extérieur de l'Europe, et pour la première fois dans un pays sans grande tradition de volley.
L'équipe de France masculine se classe 16eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- RDA
2- BULGARIE
3- JAPON
4- TCHECOSLOVAQUIE
5- POLOGNE
6- URSS
7- ROUMANIE
8- BELGIQUE
9- COREE DU NORD
10- YOUGOSLAVIE
11- HONGRIE
12- BRESIL
13- CUBA
14- HOLLANDE
15- ITALIE
16- MONGOLIE
17- FRANCE
18- USA
19- ISRAEL
20- FRANCE
Tournoi Dames

1- URSS
2- JAPON
3- COREE DU NORD
4- HONGRIE
5- TCHECOSLOVAQUIE
6- BULGARIE
7- ROUMANIE
8- CUBA
9- POLOGNE
10- RDA
11- USA
12- MEXIQUE
13- BRESIL
14- PEROU
15- HOLLANDE
16- MONGOLIE
Ce mondial illustre une nouvelle fois la qualité du volley d'Europe de l'Est, mais aussi celle du Japon. Le Mondial est désormais ouvert à de nombreuses nations, tous les continents et les régions du monde sont représentées ou presque.
L'équipe de France masculine se classe 17eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- TCHECOSLOVAQUIE
2- ROUMANIE
3- URSS
4- RDA
5- JAPON
6- POLOGNE
7- BULGARIE
8- YOUGOSLAVIE
9- CHINE
10- HONGRIE
11- USA
12- HOLLANDE
13- BRESIL
14- BELGIQUE
15- TURQUIE
16- ITALIE
17- CUBA
18- FRANCE
19- FINLANDE
20- RFA
Tournoi Dames

1- JAPON
2- USA
3- COREE DU SUD
4- PEROU
Avec la guerre, la compétition féminine au Japon est compromise: aucune équipe européenne ne fait le déplacement.

La Tchécoslovaquie à domicile remporte la compétition masculine. Ce sera leur premier et dernier titre en championnat du Monde. Les USA, inventeurs du volley-ball, ne parviennent pas à décoller.

L'équipe de France masculine se classe 17eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- URSS
2- TCHECOSLOVAQUIE
3- ROUMANIE
4- BULGARIE
5- JAPON
6- POLOGNE
7- HONGRIE
8- YOUGOSLAVIE
9- CHINE
10- BRESIL
11- RDA
12- HOLLANDE
13- COREE DU NORD
14- ITALIE
15- ISRAEL
16- ALBANIE
17- MONGOLIE
18- FINLANDE
19- AUTRICHE
Tunisie Forfait
Tournoi Dames

1- JAPON
2- URSS
3- POLOGNE
4- BULGARIE
5- ROUMANIE
6- TCHECOSLOVAQUIE
7- RDA
8- BRESIL
9- CHINE
10- COREE DU NORD
11- HONGRIE
12- HOLLANDE
13- RFA
14- AUTRICHE
L'URSS confirme son titre, devant des équipes du bloc de l'est remarquablement stables.

Mais cette édition est marquée par la percée du volley Japonais: les nippones volent la finale aux Soviets à domicile, tandis que les hommes se classent 5èmes ! Au cumulé, c'est le Japon le grand vainqueur de cette édition, tandis que la Bulgarie place ses deux équipes en demi-finales.

L'équipe de France ne participe pas à cette édition.
Tournoi Messieurs

1- URSS
2- TCHECOSLOVAQUIE
3- ROUMANIE
4- POLOGNE
5- BRESIL
6- HONGRIE
7- USA
8- JAPON
9- FRANCE
10- VENEZUELA
11- ARGENTINE
12- PARAGUAY
11- URUGUAY
12- PEROU
Tournoi Dames

1- URSS
2- JAPON
3- TCHECOSLOVAQUIE
4- POLOGNE
5- BRESIL
6- USA
7- PEROU
8- ARGENTINE
9- URUGUAY
10- RFA
L'URSS réalise de nouveau un très beau doublé, tandis que la Pologne et le Brésil se classent 4eme et 5eme.

Le Japon est la première équipe asiatique à monter sur le podium mondial. Cela marque ici le début des années dorées du volley nippon !

L'équipe de France masculine se classe 9eme.

L'équipe de France féminine n'est pas qualifiée pour cette édition.

Tournoi Messieurs

1- TCHECOSLOVAQUIE
2- ROUMANIE
3- URSS
4- POLOGNE
5- BULGARIE
6- USA
7- FRANCE
8- HONGRIE
9- CHINE
10- YOUGOSLAVIE
11- BRESIL
12- RDA
13- HOLLANDE
14- ITALIE
15- PORTUGAL
16- ISRAEL
17- BELGIQUE
18- COREE DU SUD
19- CUBA
20- AUTRICHE
Tournoi Dames

1- URSS
2- ROUMANIE
3- POLOGNE
4- TCHECOSLOVAQUIE
5- BULGARIE
6- CHINE
7- RDA
8- COREE DU NORD
9- USA
10- HOLLANDE
11- BRESIL
12- FRANCE
13- BELGIQUE
14- ISRAEL
15- AUTRICHE
16- RFA
17- LUXEMBOURG
On se rapproche d'un grand rendez-vous mondial du volley-ball, avec 37 équipes au total ! La Tchécoslovaquie monte enfin sur le podium masculin, tandis qu'on retrouev quasiment toutes les grandes nations de volley moderne dans le classement.

Côté féminin, l'europe de l'Est règne sans partage. Ce sera la dernière fois que l'Equipe de France féminine participe à un championnat du Monde.

L'équipe de France masculine se classe 7eme.

L'équipe de France féminine se classe 12eme.

Tournoi Messieurs

1- URSS
2- TCHECOSLOVAQUIE
3- BULGARIE
4- ROUMANIE
5- HONGRIE
6- FRANCE
7- POLOGNE
8- INDE
9- LIBAN
10- ISRAEL
11- FINLANDE
Tournoi Dames

1- URSS
2- POLOGNE
3- TCHECOSLOVAQUIE
4- BULGARIE
5- ROUMANIE
6- HONGRIE
7- FRANCE
8- INDE
Voici le premier mondial féminin, qui mérite son nom grâce à l'Inde, seule équipe hors-europe ! L'URSS affirme d'entrée de jeu sa domination, avec des joueuses de grand gabarit, même si la Pologne et la Tchécoslovaquie sont elles aussi très impressionnantes.

Côté masculin, on prend le même podium et on recommence ! Grâce à l'Inde, Israël et le Liban, le championnat du Monde mérite plus son nom.

L'équipe de France masculine se classe 6eme.

L'équipe de France féminine se classe 7eme.

Tournoi Messieurs

1- URSS
2- TCHECOSLOVAQUIE
3- BULGARIE
4- POLOGNE
5- ROUMANIE
6- FRANCE
7- HONGRIE
8- ITALIE
9- BELGIQUE
10- HOLLANDE
C'est le premier mondial, organisé par une FIVB située à Paris, à l'initiative des Francais. Cette édition ne regroupe que des équipes européennes masculines, et les nations de l'est l'emportent sur celles de l'ouest.
L'équipe de France masculine se classe 6eme.