Entrée du siteE-mail du fan-clubMultipasport, la société qui a développé le site
>Equipes>2011>6x6-SeniorM
EQUIPE DE FRANCE SENIOR MASCULINE A INDOOR 6x6

C'est LE grand rendez-vous de la saison 2011: un simple tournoi qualificatif, mais pour les Jeux Olympiques ! Presque plus important qu'un championnat d'Europe, bien plus porteur qu'une ligue mondiale, ce tournoi est tout simplement l'échéance à ne pas manquer !

Le deal était simple: il fallait remporter le tournoi organisé à domicile à Tourcoing. Seule la première place donnera accès à un second tournoi qui sera lui qualificatif pour Londres, de l'autre côté de l'eau... La compétition a eu lieu du 23 au 27 novembre ! Voir le dossier de presse de la FFVB

Les bleus ont tout d'abord bien débuté contre la Grèce, avec une belle victoire d'entrée de jeu ! Le second match était le premier test, contre l'Allemagne: la France l'emporte au tie break, et termine ainsi à la première place de la poule. Un bon point, malgré un match très inconstant contre les Allemands, plus réguliers au service-réception.

Mais alors que la route semblait jusque là idéale, les bleus sont tombés en demi-finales contre leurs voisins belges, avec qui ils avaient fait leur préparation terminale. La Belgique, c'est une équipe combative, emmenée par un très bon passeur, et qui a les capacités de faire plier de grosses cylindrées, sur un match. Non pas que les bleus aient actuellement le statut de pointure, mais sur ce match, ils sont en tout cas passés à côté de leur sujet, tant au filet qu'une nouvelle fois au service-réception: seul Ngapeth a fait un bon boulot, heureusement qu'il était "sélectionnable" !

D'autant plus rageant que les Allemands empochent finalement le ticket qualificatif pour le prochain tournoi de qualification. Peut être finalement qu'une seconde place de poule aurait permis d'éviter ces diables rouges devenus "la bête noire" des francais, selon certains tricolores. Peut être aussi qu'il n'aurait pas fallu faire de matchs de préparation en leur compagnie...

Avec des si, on aurait pu imaginer un autre scénario pour ce tournoi qui était de loin la meilleure chance des bleus de poursuivre le parcours qualificatif. Mais la réalité, c'est que désormais le destin des francais est lié aux équipes qui se qualifieront à la world cup (les européens sont TRES bien placés), et aux équipes restantes en fonction du ranking. Une situation qui ne pourrait pas être plus confuse, et qui va durer encore avant que les bleus soient enfin fixés sur leur avenir. Mais il est certain que ce tournoi Tourcquenois s'est soldé par un beau gachis snif...

:: Le championnat d'Europe 2011 ::

Le second grand rendez-vous annuel, c'est le championnat d'Europe masculin, le sixième que Philippe BLAIN dispute à la tête de l'équipe de France. Seulement quatre joueurs vice-champions d'Europe 2009 participent à cette échéance, durant laquelle on attend les bleus en quarts de finale au moins !

C'est aussi le retour d'Earvin Ngapeth dans la sélection: il semble que les problèmes sont désormais digérés entre celui régulièrement considéré comme le meilleur espoir tricolore et son coach. Un fonctionnement d'équipe plus sain, de l'envie, voila la nouvelle image de marque de l'Equipe de France qui a eu l'occasion de redorer son blason. Retrouvez le dossier de presse de la FFVB en cliquant sur ce lien.

Les bleus ont rempli le contrat minimum en atteignant les quarts de finale, mais repartent frustrés de ne pas être allés plus loin ! En poule, les bleus ont montré plusieurs visages: à leur niveau face à la Finlande, hors-sujet contre la Belgique et conquérant contre l'Italie. Après avoir bien maitrisé le sujet contre la Turquie, les bleus auraient pu passer l'obstacle Serbe: ils avaient les moyens de bousculer Miljkovic et ses coéquipiers. Mais face au métier des adversaires, cela s'est joué sur quelques détails et (parait-il) une erreur d'arbitrage. Dommage si c'est le cas, c'est certain qu'on avait pas besoin de ça actuellement. Retrouvez les points presse FFVB ici:

France-Finlande * France-Belgique * France-Italie * France-Turquie * France - Serbie

Reste que l'essentiel est presque fait: l'image des bleus est redorée, le résultat sportif n'est pas inoubliable mais acceptable, et la FFVB n'aura pas de primes non budgetées à distribuer (...). En revanche, on peut oublier la Coupe du Monde au Japon, et cela donne une chance de moins de se qualifier pour Londres 2012, qui devient l'objectif majeur des prochains mois.

:: La World League édition 2011 ::

La ligue mondiale aura plusieurs objectifs: faire oublier un mondial 2010 unanimement qualifié de catastrophique par tous les observateurs, donner du temps de jeu à une équipe rajeunie, et enfin préparer l'Euro 2011 en septembre, annoncé comme objectif principal avec une médaille à défendre !

L'équipe de France:

Passeurs:
Pierre Pujol, 26 ans - 151 sél (Trevise / Ita)
Benjamin Toniutti, 21 ans - 26 sél (Sète)

Libéros:
Jean-François Exiga, 29 ans - 88 sél (Monza / Ita)
Jenia Grebennikov, 20 ans - 0 sél (Rennes)

Centraux:
Gérald Hardy-Dessources, 28 ans - 92 sél (Cannes)
Franck Lafitte, 22 ans - 0 sél (Montpellier)
Jean-Philippe Sol, 25 ans - 48 sél (Poitiers)
Romain Vadeleux, 28 ans - 93 sél (Macerata / Ita)

Réceptionneurs-attaquants:
Xavier Kapfer, 29 ans - 40 sél (Fart Kielce / Pol)
Julien Lyneel, 21 ans - 0 sél (Montpellier)
Guillaume Samica, 29 ans - 169 sél (Odintsovo/ Rus)
Samuele Tuia, 24 ans - 33 sél (Olsztyn / Pol)

Pointus:
Antonin Rouzier, 24 ans - 90 sél (Poitiers)
Marien Moreau, 27 ans - 41 sél (Cannes)

Le staff

Team manager : Gérard Castan
Entraîneur : Philippe Blain
Entraîneurs adjoints : Jocelyn Trillon - Frédéric Trouvé
Kinésithérapeute : Jean-Paul Andréa
Médecin : Jacques Blanc
Préparateur physique : Jean Sengès
Statisticien : Mickaël Parchemin

Retraite pour Kieffer, Henno et Antiga, exclusion temporaire pour Ngapeth, Philippe Blain dispose d'une vingtaine de joueurs performants mais assez jeunes, qui vont devoir rapidement prendre assurance et responsabilités. On se retrouve finalement en début de cycle, une situation habituellement classique après les Jeux Olympiques, mais pas nécessairement les championnats du Monde.

Le parcours: Les bleus ont pris plusieurs corrections et douches froides par les italiens puis les Coréens, avant de montrer enfin leur potentiel face aux vice-champions du monde cubains. Portés par ces signes encourageants, les bleus battront même l'Italie lors des matchs retour, et remettront les pendules à l'heure. En terminant à la troisième place, les Francais obtiennent le maintien dans cette compétition dans laquelle ils sont présents depuis 1999.

G3-0
G3-1
G3-2
P3-2
P3-1
P3-0

- Carte des villes de la ligue mondiale made by multivolley

La ligue mondiale distribue cette année plus de 18 millions de dollars aux équipes, avec des bonus de 850 000 à 1 millions de dollars en fonction du classement. Le Brésil a atteint une nouvelle fois la finale, mais a chuté face à la Russie qui confirme ses progrès durant ces deux dernières années ! De quoi redonner du suspense dans le haut-niveau mondial !! En revanche, désillusion pour les équipes du groupe de l'équipe de France: Italie et Cuba n'ont rien pu faire. L'Argentine est la révélation de cette édition 2011, avec une qualification en demi-finales. Enfin, contrat rempli pour la Pologne avec une médaille de bronze à domicile !

Vous pouvez suivre les résultats:

- sur votre téléphone mobile

- sur televolley.tv

© Copyright MULTIPASPORT 2011