>>> N°194 >>> Mois d'août 2014
Revue de presse volley-ball précédente Archives des revues de presse volley et beachvolley Imprimer cette page Newsletter MultiVolley: recevoir des infos ciblées volley-ball Revue de presse volley-ball suivante
Que s'est-il passé de marquant en août 2014 ? la revue de presse mensuelle de Multivolley.com fait le point sur les évènements.
..:: DANS LE RETRO / DANS LE VISEUR ::..
LE PAIEMENT SANS CONTACT

A l'ère du numérique, tout devient immédiat, et la moindre attente peut se transformer en utilisateur perdu. Les achats sur Internet doivent se concrétiser par une expédition dans les 12 heures, on ne supporte plus d'attendre à la caisse d'un supermarché au point de scanner les articles soi-même... Bref, aujourd'hui, l'acte d'achat doit être rapide, simple et avec effet immédiat. La dernière tendance, c'est le paiement sans contact: par carte bancaire, ou par téléphone, la technologie de m-commerce commence à s'implanter dans les pays développés (au Japon, elle a déjà dix années d'expérience avec un taux d'utilisation assez conséquent). L'avantage, c'est qu'on n'a plus besoin de monnaie, et que l'on peut régler rapidement certains achats de faible valeur commerciale.

C'est une vraie opportunité pour la prise de licence ou son renouvellement: le paiement peut être immédiat, plus besoin de remplir un chèque, et un formulaire souvent décourageant (surtout quand on est parent et qu'on ne sait pas ce qu'il faut cocher).

Le paiement sans contact, c'est la possibilité pour le futur licencié de payer rapidement sa licence, sans avoir besoin de remplir le formulaire, et ce dans n'importe quel endroit: dans un gymnase, sur une plage, ou dans une biletterie. On peut même imaginer que cette solution de paiement sera bientôt disponible via des cartes jetables, utilisables par des mineurs, un petit peu à la façon d'une recharge téléphonique. Les parents n'auront plus besoin de se déplacer ou d'être présents pour régler la cotisation (et ça permettra de les inviter plus tard à participer à des activités moins rébarbatives).

Pour le club, c'est la possibilité de percevoir immédiatement la collecte, sans nécessité de déposer des chèques avec le risque d'un impayé toujours délicat à régler. C'est aussi la possibilité de disposer des données nominatives sur le nouveau licencié, via un terminal de saisie simplifié, avec tout le suivi en ligne nécessaire. C'est probablement cet aspect qu'il faudra améliorer: comment disposer de terminaux, et comment collecter les informations qui intéressent le club, surtout si le porteur de carte n'est pas son propriétaire, ou si la carte rechargeable ne dispose pas des informations utiles.

Soyons optimistes: le paiement sans contact est très probablement l'avenir de la prise de licence ! Si les solutions technologiques et les offres commerciales sont encore perfectibles, il ne fait nul doute que ce sera la killer-app pour prendre une licence évenementielle sur un tournoi, ou une licence beach sur la plage. Patience !

LES RESULTATS

10 pour le Brésil ! Un nouveau sacre pour cette équipe féminine ausi sympathique que performante. Pourtant la concurrence est loin d'être ridicule, mais les Brésiliennes ont terminé invaincues à l'issue de la phase régulière, et n'ont lâché qu'un match face à la Turquie lors du Final Six. Les Brésiliennes seront donc les grandes favories pour le Mondial en Italie, tandis que les hommes étaient finalistes. Le Brésil est avant tout un pays de volley et de beachvolley, bien plus que de soccer !

Côté World Tour, les Américains Dalhausser-Rosenthal ont toutes les chances de l'emporter, au vu de l'avance acquise sur leurs poursuivants directs Alison-Bruno et Fijalek-Prudel. Chez les dames, la domination est pour le moment Américaine aussi, mais Walsh-Ross pourraient bien se faire coiffer sur le poteau par une des trois paires brésiliennes qui les talonnent: Talita-Lima, Juliana-Antonelli et Antonelli-Agatha !!

Il y avait aussi les Jeux Olympiques de la Jeunesse, à Nanjing en Chine. Les Russes Stoyanovskiy-Yarzutkin ont remporté le tournoi masculin, les Français Gauthier-Rat-Loiseau terminent à une neuvième place encourageante. Dans le tableau féminin, les Brésiliennes Ana Patrícia-Eduarda sont championnes Olympiques, les Françaises Richard-Placette se classant à une prometteuse 17ème place.

MULTIVOLLEY - la fermeture

Multivolley fermera ses portes le 31 octobre 2014. D'ici là profitez d'un abonnement à 10E pour accéder encore quelques semaines aux exercices, conseils et fiches pour booster votre club. Ne manquez pas non plus notre destockage de fin d'activité: nos ballons sont partis en à peine une semaine, et les stocks de vêtements se réduisent à vue d'oeil. Abonnez-vous une dernière fois: plus de 300 exercices, et 1300 documents dont 700 en totale exclusivité !

::: LE CHIFFRE DU MOIS :::

61500: c'est le nombre de spectateurs qui ont assisté au match d'ouverture du Mondial Polonais, soit la seconde plus grosse affluence de toute l'histoire du volley, après le match BRESIL-USSR en 1983 au Maracanã, devant 95000 spectateurs !!!

::: LE VIP DU MOIS :::

Ze Roberto permet aux Brésiliennes d'empocher un dixième titre en Grand Prix: bravissimo !


::: TOP & FLOP :::

Le Japon joue la final du Grand Prix devant son public, c'était loin d'être gagné au début de la compétition: une belle réussite !

La Turquie a complètement raté son final 6 de Grand Prix, alors qu'elle pouvait terminer sur le podium

Revue de presse volley-ball précédente Archives des revues de presse volley et beachvolley Retour en haut de la page Newsletter MultiVolley: recevoir des infos ciblées volley-ball Revue de presse volley-ball suivante