>>> N°195 >>> Mois de septembre 2014
Revue de presse volley-ball précédente Archives des revues de presse volley et beachvolley Imprimer cette page Newsletter MultiVolley: recevoir des infos ciblées volley-ball Revue de presse volley-ball suivante
Que s'est-il passé de marquant en septembre 2014 ? la revue de presse mensuelle de Multivolley.com fait le point sur les évènements.
..:: DANS LE RETRO / DANS LE VISEUR ::..
LA GESTION DU RISQUE

C'est presque un cas d'école. Stéphane Antiga a commencé sa carrière assez tard (18 ans), après avoir longtemps flirté avec le tennis étant ado (il a même été classé). Mais en un temps record, il est devenu pro, champion d'Europe, puis médaillé avec l'équipe de France. Une progression éclair en temps que joueur, mais dans ce cas que dire de son parcours d'entraîneur ? Car Antiga, c'est un joueur en fin de carrière, champion de Pologne, au mois de mai. Et c'est un entraîneur champion du Monde en septembre ! En fouillant dans les archives, nous n'avons pas identifié de joueur ou de joueuse ayant un parcours similaire aussi soudain.

Des joueurs talentueux qui n'ont jamais entraîné et prennent les commandes d'un club pro, il y en a dans tous les pays. Des joueurs qui prennent immédiatement les commandes d'une équipe Nationale, c'est déjà beaucoup moins courant. Mais remporter un Mondial à domicile avec une expérience de quelques mois seulement, voilà un fait absolument unique qui fait rentrer Antiga dans la légende (notre montage photo). 

C'était un pari on ne peut plus risqué de la Fédération Polonaise que de nommer un entraineur débutant pour une compétition majeure, qui plus est à domicile. La connaissance des joueurs Polonais et du haut-niveau, assurément Stéphane en disposait. Et il a eu la finesse d'esprit de prendre un adjoint plus âgé pour lui apporter les compétences et les repères qui lui manquaient. Au passage, c'est un joli pied de nez de Philippe Blain à certains décideurs Français qui l'avaient jugé incompétent et qui avaient sous-évalué la qualité de sa médaille de bronze au Mondial 2002 (...) Il se trouve que Blain est reconnu au niveau international, et qu'il vient de démontrer que cette reconnaissance est légitime.

Heureusement, l'équipe de France de Laurent Tillie a été une révélation, ce qui permet aujourd'hui de pouvoir porter le made in France à travers le monde. Et de noter au passage que le made in Italy semble marquer le pas: les staffs italiens qui avaient envahi le niveau international masculin sont en net retrait aujourd'hui, souvent au profit d'entraîneurs du crû, ou de sélectionneurs à succès.

Que peut on souhaiter maintenant à Stéphane Antiga, après un tel début de carrière ? Déjà, de se maintenir au meilleur niveau mondial: des ascensions fulgurantes il y en a, mais ce qui est compliqué c'est de se maintenir au niveau atteint. Le Brésil reste à ce titre l'une des meilleures équipes du Monde. Mais on peut bien sûr souhaiter à Antiga d'être vice champion Olympique à Rio, derrière l'équipe de France =)

LES RESULTATS

Septembre 2014, c'est bien sur le Mondial masculin en Pologne. Et le premier succès de cette édition, c'est le public qui a battu tous les records précédents, qu'il s'agisse de l'Italie, du Brésil ou du Japon.

Le mondial 2014, c'est aussi un peu comme France 98: tout le monde est sceptique, mais l'équipe locale se transcende et réussi le plus bel exploit à domicile. De bien belles années en vue, pour le volley rouge et blanc...

Ce Mondial, c'est aussi celui de la France, non seulement car c'est un staff Français qui l'a remporté, mais aussi parce que l'équipe de France est la formation qui a produit le meilleur jeu collectif, selon tous les observateurs. Premiers de poule lors des trois premiers tours, les bleus ont tenu en haleine le monde entier face au Brésil, avant de déraper face à l'Allemagne. Rageant !

Ce mondial 2014, c'est aussi le succès de l'europe, avec 4 équipes sur 6 au dernier tour ! La Coupe du Monde, le championnat d'Europe et les qualifs aux JO s'annoncent particulièrement ouverts, dans les deux prochaines années !

Multivolley, cette fois c'est fini

Multivolley fermera ses portes à la fin du mois d'octobre ! D'ici là profitez d'un abonnement à 10E pour accéder encore quelques semaines aux exercices, conseils et fiches pour booster votre club. Ne manquez pas non plus notre destockage de fin d'activité: nos ballons sont partis en à peine une semaine, et les stocks de vêtements se réduisent à vue d'oeil. Abonnez-vous une dernière fois: plus de 300 exercices, et 1300 documents dont 700 en totale exclusivité !

::: LE MONTAGE DU MOIS :::

Champion du Monde en 6 mois: la progression la plus rapide de l'histoire !

::: LES VIP DU MOIS :::

Voilà la dream team masculine 2014 ! Lukas Kampa (GER), Lucarelli (BRA), Murilo (BRA), Marcus Bohme (GER), Karol Klos (POL), Jenia Grebennikov (FRA), Mariusz Wlazly (POL)


::: TOP & FLOP :::

Le Brésil est toujours au top, malgré la défaite en finale, un modèle de longévité au niveau international !

Les USA sont passés à côté du mondial, malgré une victoire prometteuse en World League. Ils pouvaient espérer mieux.

Revue de presse volley-ball précédente Archives des revues de presse volley et beachvolley Retour en haut de la page Newsletter MultiVolley: recevoir des infos ciblées volley-ball Revue de presse volley-ball suivante